Lisieux 5300 entrées en 2016, mais l'hippodrome perd le galop

Excellent bilan pour la saison 2016 à l'hippodrome de Lisieux. Un GNT pour 2017...mais une mauvaise nouvelle : exit le galop !

07/11/2016 à 12:01 par fredleterreux

Jacques Hodiesne (2è en partant de la droite) a félicité Victor Béhuet (à droite). Le commissaire retraité s'est vu remettre la médaille de bénévole d'honneur pour la région hippique le 25 septembre (L'Hexagone est réparti en 9 régions). -
Jacques Hodiesne (2è en partant de la droite) a félicité Victor Béhuet (à droite). Le commissaire retraité s'est vu remettre la médaille de bénévole d'honneur pour la région hippique le 25 septembre (L'Hexagone est réparti en 9 régions). -

Le nombre d’entrées explose, les enjeux augmentent sensiblement : la saison aura été plus que satisfaisante pour la société des courses de Lisieux. Cerise sur le gâteau : le Grand National du Trot (GNT) se déroulera à Lisieux le 27 septembre l’année prochaine. Dommage qu’apparaissent des « mauvaises surprises » dans les travaux effectués en 2013. Sans compter l’année 2017 qui sera une année « noire » pour les courses de galop.

« 5300 entrées ? soit 50% de plus que lors de l’exercice précédent ? et 7% de hausse des enjeux alors que l’on accuse une baisse au plan national » ; Jacques Hodiesne a dressé un bilan très satisfaisant de la saison hippique qui s’est terminée dimanche. « La preuve que Lisieux a une carte importante à jouer dans la filière du cheval, » a martelé le président de la Société des courses élu le 3 avril dernier, succédant à Marcel Blin. La nouvelle équipe entend bien continuer dans cette lancée.

Quelques mauvaises surprises

Une satisfaction légitime entachée toutefois de soucis d’intendance, voire de malfaçons, dont la nouvelle équipe se serait bien passée : « quelques mauvaises surprises concernant les travaux effectués en 2012/2013 (pour un montant de 2.5 millions d’euros hors taxes, NDLR), ce qui nous a obligés à reprendre ces travaux, engendrant des frais supplémentaires », sans préjudice de l’absence de certains dispositifs obligatoires de mise en sécurité. Parmi ces surprises, le constat de l’existence d’une contre-pente contrariant le captage des eaux du toit vers le bassin voisin pourrait faire l’objet d’un contentieux à l’encontre des prestataires et entreprises concernés. « Un tarissement que l’ancien président expliquait à l’époque par l’évaporation ».

2017, année noire pour le galop

« Sans concertation, aucune, France Galop vient d’annoncer la suppression d’une cinquantaine de réunions de Galop à l’échelon national, » a déploré Jacques Hodiesne. Un coup dur pour Lisieux qui de ce fait perd trois réunions annuelles, ainsi que pour les entraîneurs qui le fréquentent depuis plusieurs années.

Un tracé modifié

La stratégie brutale de la Société organisatrice des courses nationales amène les responsables à modifier le tracé de la piste de trot. Une étude va être engagée dès le début de l’année pour repenser le profil des virages et de rendre le tracé plus proche du public « un souhait exprimé par les turfistes depuis plusieurs années ».

Programme 2017

Mars : 18 trot (Pmu), 23 trot (Pmu) ; avril : 2 trot ; mai : 7 trot réclamés ; juin 10 trot (Pmu), 17 trot ; juillet : 5 trot (Pmu), 13 trot + feu d’artifice ; septembre :27 GNT, 15 trot élevage ; novembre :1er trot

4 et 5 mars international attelage, 29-30 juillet attelage

Pratique : Hippodrome rue Edouard Branly, 14100 Lisieux, téléphone : 02 31 31 03 28.

14100 Lisieux

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne
Résultats sportifs de votre région
Go